Jean-François Chaigneau : interview désACPRemment drôle !

interviewwww jeff

 

 

Bonjour Jean-François, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Bonjour à tous, me présenter sans y associer ma famille ne m'est pas concevable. Je suis donc marié à Patricia depuis (...) et nous avons eu la joie d'avoir 4 enfants, Enzo 15 ans , Mattéo 13 ans, Jade 10 ans et Nora 8 ans. Ma passion pour le foot a commencé à Mouilleron en Pareds à l' école de foot. A l'âge de 13 ans, j'ai eu l'opportunité de rejoindre la Patriote de Chantonnay ou le SAF Fontenay et par proximité le choix s'est porté sur Chantonnay. Après 7 saisons à la Patriote et quelques rares apparitions en DRH/DSR, je suis retourné dans mon club d'origine. De nombreuses blessures et quelques opérations m'ont trop vite poussées vers la sortie du carré vert et j'ai rempilé aussitôt vers le rôle d'éducateur, d'abord sur l'école de foot puis sur le foot à 11 jeunes.
J'ai vécu des superbes aventures sportives et humaines avec plusieurs générations de U19 du groupement du Pays de la Chataigneraie couronnées de titres de champion de Vendée, de Ligue et deux finales de coupe de Vendée.... perdues.
J'ai ensuite été entraîneur pendant trois saisons en Senior en D2 puis D1 de district avant d'arriver à l'ACPR il y a 5 ans. Au niveau du club, j'ai d'abord fait les entraînements du mercredi de l'école de foot pendant trois ans avec Kévin tout en étant responsable de la catégorie U19. Ces deux dernières saisons, j'avais le rôle de coordinateur Jeunes.

Dis-moi, « coordinateur jeunes et séniors », ça veut dire quoi ?

Effectivement, depuis cette saison le CA a souhaité que je prenne la double casquette de coordinateur Jeunes et Senior afin d'avoir une vision sportive et un fonctionnement globale au niveau du club.
L'arrivée de David Merlet en tant qu' entraîneur général va aussi dans ce sens. Nous allons avoir dans les prochaines saisons de nombreux jeunes qui vont arriver en senior, il était donc primordial d'avoir un projet sportif en adéquation avec l'évolution de notre club.

Omniprésent sur les terrains de Pouzauges et de ses alentours, tous les soirs de la semaine pour les séances d’entraînement, le samedi matin, le samedi après-midi, le dimanche matin et pourquoi pas le dimanche après-midi ! Entre nous, ta femme le vit bien (rires) ?

Les personnes qui me connaissent, donc particulièrement ma famille, savent parfaitement que lorsque je m'engage, et cela dans n'importe quel domaine, je ne sais pas faire les choses à moitié. Je pense que mon omniprésence sur les terrains est d'abord du à ce trait de caractère très marqué chez moi mais aussi au rôle que m'a confié le CA et à l'ambition que j'ai pour le club.

Quel regard portes-tu sur la formation ? (ce qui a été réalisé, ce qui se fait, et sur quoi va se porter l’avenir ?) Même question sur les seniors ?

Notre grande réussite est d'avoir réussi à réunir sur un même pôle il y a 3 ans les clubs de notre groupement Jeunes (ACPR, Montournais / Menonblet, St Mesmin). Notre pôle U13 est alors devenu compétitif, très attractif et nos générations de joueurs évoluent maintenant au niveau régional sur toute la partie pré-formation. A ce titre, j'associe l'ensemble de nos clubs à cette réussite mais aussi Rudy et Kévin car c'étaient, et ce sont toujours eux, les éducateurs piliers de ce projet . Maintenant l'objectif est de généraliser ce niveau régional sur les catégories U17 et U19 en uniformisant notre fonctionnement et notre exigence sportif sur l' ensemble des catégories.
La pratique du foot pour tous doit rester aussi une des valeurs incontournables de notre club. Pour exemple avoir 4 équipes en U15 est source de richesse et montre que notre club a aussi pour vocation une pratique sportive adaptée au niveau de chaque joueur. Le club de l'ACPR doit continuer sa politique d'intégration des jeunes et de leur famille autour du sport. Le football que nous proposons doit rassembler et non exclure et ses valeurs font parties intégrantes du projet de vie que nous avons mis en place ces dernières saisons.
Nos interventions en milieu scolaire sur tout le territoire de Pouzauges participent aussi à la sociabilisation de nos enfants par la pratique du sport.
Pour l'avenir, je pense qu'il faut rester attentif au développement de nos collectivités locales et pourquoi pas réfléchir à un pôle jeune communautaire. Nous avons été précurseur sur la catégorie U13 il y a quelques saisons et nous voyons avec quelle réussite. Regardons ce qui se fait autour de nous, ce qui fonctionne, ou pas, et soyons pragmatique par rapport à l'évolution de notre structure et au développement de notre formation.

Sur la partie senior, à court et à moyen terme, la montée de la 2 d'abord en D1 puis en régional est une nécessité car cette équipe doit à la fois servir de tremplin pour notre formation et devenir un vivier pour l'équipe 1.
Avec la réforme des ligues, des places sont à prendre pour notre équipe 1 au plus haut niveau régional. Le club est ambitieux, le nouveau staff aussi. Il faut que les joueurs le soient. Nous pouvons échouer à la seule condition de s'être investi totalement tant humainement que sportivement.
Les équipes 3 et 4 sont en reconstruction et doivent prendre un maximum de plaisir dans un cadre sportif adapté au potentiel de chacun.

Un petit mot sur la fusion qui va se faire au début de la saison 2017/2018 ?

La fusion est un des gros projet du club pour cette saison. En effet le club de l'ACPR, de Chavagnes et de St Mesmin ne feront plus qu'un dans quelques mois. Les gros chantiers concernent la partie senior et féminine puisque sur les enfants et les jeunes soit nous fonctionnons déjà ensemble soit des passerelles, avec des temps forts sur la saison, existent déjà.
Nous travaillons sur le développement de la section féminine dès cette saison. A ce titre un premier rassemblement foot féminin Jeunes va avoir lieu le mercredi 26 octobre à 17H à Jacob.
Notre volonté est de faire perdurer dans notre nouveau club l'équipe senior féminine, qui existe depuis 42 ans et qui est la doyenne de Vendée, en anticipant les besoins de demain à travers la formation et donc la création d'équipes Jeunes.

Concernant les seniors, la commission sportive va se réunir prochainement et va travailler sur un futur fonctionnement. Il est donc un peu tôt pour en parler.

Un dernier mot ?

Le football comme je l'aime c'est:
- Une forte identité club.
- Des joueurs qui ont «l'amour du maillots» et savent se dépasser pour les partenaires.
- Un stade plein avec un public qui vit des émotions.
- La convivialité «mode rugby» d'après match sans trop d’excès.